Maison Montauzer - Artisan charcutier depuis 1946
Les origines

La Maison Montauzer naît en 1946 par la volonté du grand père René.

René hérite de l’esprit d’entreprise de son père, très actif dans l’exploitation des carrières de Guiche. En complément de cette activité, le grand-père Montauzer garde le contact avec la terre en élevant quelques vaches et, surtout, en faisant des conserves avec les légumes des paysans du village.

Du marché de Peyrehorade
aux halles de Bayonne

Jusqu’à la seconde guerre mondiale, chaque ferme, chaque foyer, avait son cochon. Et l’habitude était de le tuer à la maison. René resta fidèle à cette tradition jusque dans les années 1970. Il en achetait un certain nombre pour les accommoder dans l’esprit d’une charcuterie artisanale de village. Il y eut d’abord le marché de Peyrehorade pour la commercialisation, puis, vite après, les halles de Bayonne.

Les deux fils de René, Jacques et Jean, se forment pour prendre le relais. L’un monte à Paris pour côtoyer l’excellence du cœur de métier. L’autre se forme à la rigueur de comptes bien tenus.

Les deux frères, aux tempéraments et métiers très complémentaires, structurent l’activité de charcutier-salaisonnier et érigent les bâtiments actuels dans les années 60 (1963-1965) au pied du château de Guiche.

L'amour du métier

Les deux frères passent d’un empirisme sympathique à une vraie professionnalisation des livraisons et des tournées dans les campagnes. Et des campagnes pour les deux frères, il y en a trois à l’époque : les Landes, le Béarn et le Pays Basque. Le tout dans un rayon de 50 km.

Amoureux de leur métier et soucieux de valoriser la saveur des produits de leur terroir, les frères Montauzer développent en 1987, un jambon haut de gamme, plébiscité par les amateurs, le jambon Ibaïama, en partenariat avec une petite équipe d’éleveurs et de salaisonniers du Pays Basque partageant les mêmes valeurs.

Le cochon « dans tous ses états » reste le cœur de métier des Montauzer qui se revendiquent, aujourd’hui encore, par la bouche des successeurs que sont les enfants des deux frères, Christian et Nelly, de « purs charcutiers ».

La production des produits Montauzer
Ces produits de qualité sont élaborés à Guiche
La philosophie de notre production

Christian et Nelly Montauzer, petits enfants du fondateur, ont toujours à cœur de maintenir un artisanat traditionnel et de garantir des produits de qualité.

Christian Montauzer affirme : « Nous transformons des produits de chez nous dont les origines nous sont parfaitement connues ». Derrière ces mots, il y a, de la part des deux cousins, l’ambition de préserver une maison familiale.

Les Montauzer n’ont pas d’autre ambition que de produire la charcuterie chère à nos grands-parents. « La simplicité est un vrai travail dans le contexte actuel…Chez nous, tout est fait maison, jusqu’aux oreilles ou aux pieds de cochon »…

Le plus grand des compliments pour les deux cousins ? Entendre un client leur dire : « Vous me faites retrouver les goûts de mon enfance »…